AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Pavillon des Émissaires recrute toujours. Postulant n'hesitez pas a vous faire connaitre auprès de Marie-Amélya Deschenaux-Kierkegaard.

Partagez | 
 

 Le Limousin et la Marche en quelques informations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Esyllt Catarina

avatar

Féminin Nombre de messages : 661
Localisation : Turenne
Date d'inscription : 01/12/2010

MessageSujet: Le Limousin et la Marche en quelques informations   Mer 22 Déc - 17:45

Comté du Limousin et de la Marche


~~~~~

    Un peu d'histoire : Dévasté par les Normands au 9e siècle, le Limousin fut incorporé de bonne heure à l'Aquitaine. Aliénor d'Aquitaine l'apporta en dot en 1152 à son second mari, Henri Plantagenêt, comte d'Anjou et futur roi d'Angleterre. La vicomté de Limoges, maîtresse de la plus grande partie du Haut Limousin, resta cependant le plus souvent indépendante. Marie de Comborn, héritière des derniers vicomtes, épousa en 1275 l'héritier des ducs de Bretagne, le futur Arthur II. L'hermine de Bretagne brisée d'une bordure forma les armes de la vicomté. Au 15e siècle le Limousin passa par héritage à la maison d'Albret et le roi Henri IV, le dernier vicomte, le réunit à la Couronne en 1589.
    Les premiers comtes de la Marche furent les seigneurs de Charroux. La province passa à la maison de Lusignan avant d'être réunie une première fois en 1308 au domaine royal par Philippe IV le Bel, puis de devenir possession de la branche cadette de la maison de Bourbon. Le blason de la province est celui qu'adopta Jacques, comte de la Marche, avant 1362. La Marche fut de nouveau et définitivement réunie à la Couronne en 1531 après la trahison du connétable de Bourbon. Province royale, elle fut donnée en apanage à Louise de Savoie, mère de François Ier, et ensuite aux princes de la maison de Bourbon-Conti.


  • Capitale : Limoges, Lemòtges, Limòtges

    ~~~~~

    • Devise de Limoges : « Dieus gart la vila e Sent Marsals la gent » (Dieu protège la ville et Saint-Martial son peuple).

    • Blason de Limoges : De gueules, au chef de Saint Martial de carnation, orné à l’antique d’or, ombré de sable, entre deux lettres gothiques d’or S et M ; au chef d’azur, chargé de trois fleurs de lis d’or.

    • Origine du blason de Limoges : Dès le Moyen Âge la municipalité de Limoges adopte pour emblème l'effigie de saint Martial, qui a évangélisé le Limousin au IIIe siècle et fondé, à Limoges, une abbaye dont le rayonnement fut immense. Le chef de France fut attribué en 1421 par le dauphin, futur roi Charles VII, en hommage à la résistance des habitants, bourgeois et consuls de la ville contre les Anglais, pour accroître leur cœur à servir la couronne de France.

    • Origine du nom Limoges : Le nom de Limoges vient de "Civitas Lemovicum", la "Cité des Lémovices", devenu "Lemovicas". Ce nom vient donc de celui de la tribu gauloise des Lémovices, vivant sur le territoire limousin durant l'Antiquité. Il deviendra Lemòtges (forme classique) ou Limòtges (forme locale usuelle) en occitan et Limoges en français. Ainsi, "Limoges" vient indirectement de lemo (« orme »), et vices (« qui vainquent »), et signifie donc « vainqueurs avec l'orme ».


  • Bourganeuf, Borgon Nuòu

    ~~~~~

    • Blason de Bourganeuf : De sable aux trois chevrons d'argent

      Bourganeuf doit son origine à l'ordre des Hospitaliers de Saint Jean de Jérusalem. Du 12 e siècle jusqu'à la Révolution, les chevaliers ont habités la ville. Le principal but des chevaliers était d'héberger les voyageurs et les pèlerins ainsi que l'hospitalisation des malades.


  • Tulle, Tula.

    ~~~~~

    • Blason de Tulle : De gueules, à trois rocs d'or, 2 et 1 ; au chef d'azur, chargé de trois fleurs de lis d'or.

    • Devise de Tulle : « Sunt Rupes Virtutis Iter. » : Les parois rocheuses mènent à la vertu.

    • Origine du nom Tulle : en occitan Tula. L'origine de Tulle remonterait à l'occupation romaine et son nom viendrait de Tutela, puissance divine romaine à laquelle on confiait la protection des personnes, des choses, et surtout des lieux.


  • Ventadour, Ventadorn

    ~~~~~

    • Blason de Ventadour : échiqueté d'or et de gueules.


  • Rochechouart, Rechoard

    ~~~~~

    • Blason de Rochechouart : Fascé ondé d'argent et de gueules de six pièces.

    • Origine du blason de Rochechouart : Le blason est celui de la maison de Rochechouart, utilisées de façon séculaire par la ville.

    • Origine du nom Rochechouart : Le nom de la ville est formé de deux éléments d'origine latine ultérieurement francisés : Roca qui désigne un éperon rocheux, site naturellement défensif et Cavardus du nom du seigneur qui a aménagé la place fortifiée aux environs de l'an 1000.


  • Guéret, Garait

    ~~~~~

    • Blason de Guéret : d'azur à la forêt terrassée de sinople, au cerf passant d'or brochant sur le tout.

    • Origine du blason de Guéret : Formée vers le VIIème siècle près de l’abbaye de St-Pardoux par Lantier, Comte de Limoges, Guéret était encore au début du XVème siècle une forteresse appartenant aux Comtes de la Marche. Ce fut Jacques II de Bourbon qui, par une charte en date du 22 février 1406, donna à Guéret ses franchises et ses quatre Consuls élus. Le 6 septembre 1424 la ville acquit du même Comte les bois de Chabrières. Ce serait à la suite de cet achat d’une forêt, hantée par les cerfs, que la Cité aurait adopté ces armoiries. L’usage prévalut de représenter trois peupliers sur l’écu, mais le brevet primitif portait des chênes qui rappelaient la forêt voisine.

    • Origine du mot Guéret : C'est au VIIe siècle que Lantarius, comte de Limoges, persuada le moine Pardulphe (ou saint Pardoux) de rejoindre son domaine rural de Garactus. Pardulphe, jusqu'alors ermite réputé pour ses pouvoirs de thaumaturge, y devint abbé d'un monastère autour duquel un village se construit. L'ensemble fut rasé par les Normands au IXe siècle, mais une modeste cité y fut reconstruite, donnant naissance à Guéret. Le nom de la ville viendrait du fait que les premières habitations furent construites aux abords des guérets, c’est-à-dire les champs labourés mais non ensemencés.


Code:
[size=24][b][center]Comté du Limousin et de la Marche[/center][/b][/size]

[center][img]http://img245.imageshack.us/img245/7180/limousinmarche8ec.gif[/img]~~~~~[img]http://img245.imageshack.us/img245/8937/comtelimousinmarche9uy.gif[/img][/center]

[list][b]Un peu d'histoire :[/b] Dévasté par les Normands au 9e siècle, le Limousin fut incorporé de bonne heure à l'Aquitaine. Aliénor d'Aquitaine l'apporta en dot en 1152 à son second mari, Henri Plantagenêt, comte d'Anjou et futur roi d'Angleterre. La vicomté de Limoges, maîtresse de la plus grande partie du Haut Limousin, resta cependant le plus souvent indépendante. Marie de Comborn, héritière des derniers vicomtes, épousa en 1275 l'héritier des ducs de Bretagne, le futur Arthur II. L'hermine de Bretagne brisée d'une bordure forma les armes de la vicomté. Au 15e siècle le Limousin passa par héritage à la maison d'Albret et le roi Henri IV, le dernier vicomte, le réunit à la Couronne en 1589.
Les premiers comtes de la Marche furent les seigneurs de Charroux. La province passa à la maison de Lusignan avant d'être réunie une première fois en 1308 au domaine royal par Philippe IV le Bel, puis de devenir possession de la branche cadette de la maison de Bourbon. Le blason de la province est celui qu'adopta Jacques, comte de la Marche, avant 1362. La Marche fut de nouveau et définitivement réunie à la Couronne en 1531 après la trahison du connétable de Bourbon. Province royale, elle fut donnée en apanage à Louise de Savoie, mère de François Ier, et ensuite aux princes de la maison de Bourbon-Conti. [/list]

[list][*][size=18][b]Capitale : Limoges, Lemòtges, Limòtges[/b][/size]

[img]http://nsa16.casimages.com/img/2010/07/23/100723033906817609.png[/img]~~~~~[img]http://img708.imageshack.us/img708/148/oriflalimoges.png[/img]

[list][*][b]Devise de Limoges[/b] : « Dieus gart la vila e Sent Marsals la gent » (Dieu protège la ville et Saint-Martial son peuple).

[*][b]Blason de Limoges[/b] : [i]De gueules, au chef de Saint Martial de carnation, orné à l’antique d’or, ombré de sable, entre deux lettres gothiques d’or S et M ; au chef d’azur, chargé de trois fleurs de lis d’or.[/i]

[*][b]Origine du blason de Limoges[/b] : Dès le Moyen Âge la municipalité de Limoges adopte pour emblème l'effigie de saint Martial, qui a évangélisé le Limousin au IIIe siècle et fondé, à Limoges, une abbaye dont le rayonnement fut immense. Le chef de France fut attribué en 1421 par le dauphin, futur roi Charles VII, en hommage à la résistance des habitants, bourgeois et consuls de la ville contre les Anglais, pour accroître leur cœur à servir la couronne de France.

[*][b]Origine du nom Limoges[/b] : Le nom de Limoges vient de "Civitas Lemovicum", la "Cité des Lémovices", devenu "Lemovicas". Ce nom vient donc de celui de la tribu gauloise des Lémovices, vivant sur le territoire limousin durant l'Antiquité. Il deviendra Lemòtges (forme classique) ou Limòtges (forme locale usuelle) en occitan et Limoges en français. Ainsi, "Limoges" vient indirectement de lemo (« orme »), et vices (« qui vainquent »), et signifie donc « vainqueurs avec l'orme ».[/list]

[*][size=18][b]Bourganeuf, Borgon Nuòu[/b][/size]

[img]http://img338.imageshack.us/img338/2949/bourga11.png[/img]~~~~~[img]http://img714.imageshack.us/img714/3512/oriflammebourganeuffina.png[/img]

[list][*][b]Blason de Bourganeuf[/b]  : [i] De sable aux trois chevrons d'argent[/i]

Bourganeuf doit son origine à l'ordre des Hospitaliers de Saint Jean de Jérusalem. Du 12 e siècle jusqu'à la Révolution, les chevaliers ont habités la ville. Le principal but des chevaliers était d'héberger les voyageurs et les pèlerins ainsi que l'hospitalisation des malades.[/list]

[*][size=18][b]Tulle, Tula. [/b][/size]

[img]http://img19.imageshack.us/img19/7033/blasontullerefait.png[/img]~~~~~[img]http://img94.imageshack.us/img94/3852/oriflammetullerefaite.png[/img]

[list][*][b]Blason de Tulle[/b] : [i]De gueules, à trois rocs d'or, 2 et 1 ; au chef d'azur, chargé de trois fleurs de lis d'or.[/i]

[*][b]Devise de Tulle[/b] :  « Sunt Rupes Virtutis Iter. » : Les parois rocheuses mènent à la vertu.

[*][b]Origine du nom Tulle[/b] : en occitan  Tula. L'origine de Tulle remonterait à l'occupation romaine et son nom viendrait de Tutela, puissance divine romaine à laquelle on confiait la protection des personnes, des choses, et surtout des lieux.[/list]

[*][size=18][b]Ventadour, Ventadorn [/b][/size]

[img]http://a.imageshack.us/img59/8876/blasonventadourcour.png[/img]~~~~~[img]http://img293.imageshack.us/img293/6203/oriflammeventadourrefai.png[/img]

[list][*][b]Blason de Ventadour[/b] : [i]échiqueté d'or et de gueules.[/i][/list]

[*][size=18][b]Rochechouart, Rechoard[/b][/size]

[img]http://img443.imageshack.us/img443/1604/blasonrochechouartrefai.png[/img]~~~~~[img]http://img541.imageshack.us/img541/884/oriflammerochechouartre.png[/img]

[list][*][b]Blason de Rochechouart[/b] : [i]Fascé ondé d'argent et de gueules de six pièces.[/i]

[*][b]Origine du blason de Rochechouart[/b] : Le blason est celui de la maison de Rochechouart, utilisées de façon séculaire par la ville.

[*][b]Origine du nom Rochechouart[/b] : Le nom de la ville est formé de deux éléments d'origine latine ultérieurement francisés : Roca qui désigne un éperon rocheux, site naturellement défensif et Cavardus du nom du seigneur qui a aménagé la place fortifiée aux environs de l'an 1000.[/list]

[*][size=18][b]Guéret, Garait[/b][/size]

[img]http://img525.imageshack.us/img525/7411/gurettest.png[/img]~~~~~[img]http://img185.imageshack.us/img185/1713/oriflammeguretfinalpng.png[/img]

[list][*][b]Blason de Guéret[/b] : [i]d'azur à la forêt terrassée de sinople, au cerf passant d'or brochant sur le tout.[/i]

[*][b]Origine du blason de Guéret[/b] : Formée vers le VIIème siècle près de l’abbaye de St-Pardoux par Lantier, Comte de Limoges, Guéret était encore au début du XVème siècle une forteresse appartenant aux Comtes de la Marche. Ce fut Jacques II de Bourbon qui, par une charte en date du 22 février 1406, donna à Guéret ses franchises et ses quatre Consuls élus. Le 6 septembre 1424 la ville acquit du même Comte les bois de Chabrières. Ce serait à la suite de cet achat d’une forêt, hantée par les cerfs, que la Cité aurait adopté ces armoiries. L’usage prévalut de représenter trois peupliers sur l’écu, mais le brevet primitif portait des chênes qui rappelaient la forêt voisine.

[*][b]Origine du mot Guéret[/b] : C'est au VIIe siècle que Lantarius, comte de Limoges, persuada le moine Pardulphe (ou saint Pardoux) de rejoindre son domaine rural de Garactus. Pardulphe, jusqu'alors ermite réputé pour ses pouvoirs de thaumaturge, y devint abbé d'un monastère autour duquel un village se construit. L'ensemble fut rasé par les Normands au IXe siècle, mais une modeste cité y fut reconstruite, donnant naissance à Guéret. Le nom de la ville viendrait du fait que les premières habitations furent construites aux abords des guérets, c’est-à-dire les champs labourés mais non ensemencés.[/list][/list]
Revenir en haut Aller en bas
Mahelya
Ambassadrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 1544
Localisation : Limoges
Date d'inscription : 23/02/2011

MessageSujet: Re: Le Limousin et la Marche en quelques informations   Lun 13 Jan - 10:01

LES COMTES ET COMTESSES DU LIMOUSIN ET DE LA MARCHE


    I -------- Kalewia
    II ------- Nolivos
    III ------ Allen
    IV ------ Senael
    V ------- Rassaln D'Arduilet
    VI ------ Allen
    VII ----- Koyote de Cieux
    VIII ---- Badoules
    IX ------ Nebisa de Malemort
    X ------- Nicotortue de Brassac
    XI ------ Ursin de Lasteyrie
    XII ----- Jacques Rochegarde
    XIII ---- Icarasht d'Ysengrin-Louvelle
    --------- Witchblade (Régente)
    XIV ---- Schrek
    --------- Marie Alice Jagellon Alterac (Régente)
    XV ----- Hasdrupal Saincte Merveille
    XVI ---- Marie Alice Jagellon Alterac
    XVII---- Dragonet de Castelcerf
    XVIII--- Nebisa de Malemort
    XIX ---- Ned de Chardonay
    XX ----- Dege Jagellon
    XXI ---- Dragonet de Castelcerf
    --------- Bess Sainte Merveille (Régente)
    XXII --- Ewaele de la Boesniéres
    --------- Ewaele de la Boesniéres (2ieme mandat)
    XXIII -- Trokinas
    --------- Jakamer de Mitropoles (Régent)
    --------- Alda Arégonde de Rien (Régent)
    XXIV --- Ewaele de la Boesniéres
    XXV ---- Alda Arégonde de Rien
    XXVI --- Alcyone de Sainte Anne
    XXVII -- Jakamer de Mitropoles
    --------- Jakamer de Mitropoles (2ieme mandat)
    XXVIII - Antonia de Rocheclaire
    XXIX --- Jakamer de Mitropoles
    --------- Dragonet de Castelcerf (Régent)
    XXX ---- Hannibal de Cassel Sainte Merveille
    --------- Raspoutine Sainte Merveille (Régent)
    XXXI --- Antoinette Diane Tartasse Mirabeau de La Rotonde
    XXXII -- Antonia de Rocheclaire
    XXXIII - Arnaut de Malemort
    XXXIV - Sindanarie Carsenac
    XXXV -- Gueldnard de Saint Viance
    --------- Gueldnard de Saint Viance (2eme mandat)
    XXXVI - Arnaut de Malemort
    XXXVII  Seleina Romans
    --------- Seleina Romans (2eme mandat)
    ----------Seleina Romans (3eme mandat)
    XXXVIII Cerberos de Malemort d'Armantia
    XXXIX - Wolf Loner de Gailimh
    ---------Wolf Loner de Gailimh (2nd mandat)
    ---------Antoinette Diane Tartasse Mirabeau de La Rotonde (régente qui n'a pas prêté allégeance)
    XL -- Erabal de Kerry
    XLI----- Victoire des Charmilles
    --------- Victoire des Charmilles
    XLII---- Gueldnard
    XLIII--- Marie-Amélya d'Elicahre-Kierkegaard
    XLIV--- Lemardine Le Garrec
    XLV---- Gade de Veynel

_________________
Revenir en haut Aller en bas
erabal



Masculin Nombre de messages : 25
Localisation : Limoges
Date d'inscription : 10/11/2011

MessageSujet: Re: Le Limousin et la Marche en quelques informations   Mer 8 Juil - 16:36

LES COMTES ET COMTESSES DU LIMOUSIN ET DE LA MARCHE


    I -------- KalewiaII ------- NolivosIII ------ AllenIV ------ SenaelV ------- Rassaln D'Arduilet VI ------ AllenVII ----- Koyote de CieuxVIII ---- BadoulesIX ------ Nebisa de MalemortX ------- Nicotortue de BrassacXI ------ Ursin de LasteyrieXII ----- Jacques RochegardeXIII ---- Icarasht d'Ysengrin-Louvelle--------- Witchblade (Régente)XIV ---- Schrek--------- Marie Alice Jagellon Alterac (Régente)XV ----- Hasdrupal Saincte MerveilleXVI ---- Marie Alice Jagellon AlteracXVII---- Dragonet de CastelcerfXVIII--- Nebisa de MalemortXIX ---- Ned de ChardonayXX ----- Dege JagellonXXI ---- Dragonet de Castelcerf--------- Bess Sainte Merveille (Régente)XXII --- Ewaele de la Boesniéres--------- Ewaele de la Boesniéres (2ieme mandat)XXIII -- Trokinas--------- Jakamer de Mitropoles (Régent)--------- Alda Arégonde de Rien (Régent)XXIV --- Ewaele de la BoesniéresXXV ---- Alda Arégonde de RienXXVI --- Alcyone de Sainte AnneXXVII -- Jakamer de Mitropoles--------- Jakamer de Mitropoles (2ieme mandat)XXVIII - Antonia de RocheclaireXXIX --- Jakamer de Mitropoles--------- Dragonet de Castelcerf (Régent)XXX ---- Hannibal de Cassel Sainte Merveille--------- Raspoutine Sainte Merveille (Régent)XXXI --- Antoinette Diane Tartasse Mirabeau de La RotondeXXXII -- Antonia de RocheclaireXXXIII - Arnaut de MalemortXXXIV - Sindanarie CarsenacXXXV -- Gueldnard de Saint Viance--------- Gueldnard de Saint Viance (2eme mandat)XXXVI - Arnaut de MalemortXXXVII Seleina Romans--------- Seleina Romans (2eme mandat)----------Seleina Romans (3eme mandat)XXXVIII Cerberos de Malemort d'ArmantiaXXXIX - Wolf Loner de Gailimh---------Wolf Loner de Gailimh (2nd mandat)---------Antoinette Diane Tartasse Mirabeau de La Rotonde (régente qui n'a pas prêté allégeance)XL -- Erabal de KerryXLI----- Victoire des Charmilles--------- Victoire des CharmillesXLII---- GueldnardXLIII--- Marie-Amélya d'Elicahre-KierkegaardXLIV--- Lemardine Le GarrecXLV---- Gade de Veynel


Second mandat de Gade de Veynel
XLVI --- Mahelya
--- second mandat de Mahelya
--- troisième mandat de Mahelya
XLVII --- Jean Le Félon
XLVIII --- Gailen D'Arduilet
XLIX --- Blanche de Malemort
L --- Erabal de Kerry
LI --- Vera.
--- Second mandat de Vera.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Limousin et la Marche en quelques informations   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Limousin et la Marche en quelques informations
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Questions sur l'integration d'Haiti au marche de la CARICOM
» Haiti en marche - Haitiens, partout fuir la misere!
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Haiti en Marche: Haiti et neo-liberalisme
» Haiti en Marche - Présidentielles 2010: sont-ce les premières escarmouches?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pavillon des émissaires :: Accueil et Informations :: Informations en tout genre-
Sauter vers: