AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Pavillon des Émissaires recrute toujours. Postulant n'hesitez pas a vous faire connaitre auprès de Marie-Amélya Deschenaux-Kierkegaard.

Partagez | 
 

 [Traités] Des gardes épiscopales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bradbury

avatar

Féminin Nombre de messages : 2639
Localisation : Bourganeuf-Limousin (hrp:Poitiers)
Date d'inscription : 11/06/2006

MessageSujet: [Traités] Des gardes épiscopales   Lun 9 Juin - 22:15

motarde d'Ascalon a écrit:
Citation :
Traité relatif à la garde épiscopale de Bourges



I. De l’organisation de la garde épiscopale

I.1. De l'organisation spatiale
Est reconnue l'autorité de la garde épiscopale dans les provinces appartenant à l'archevêché de Bourges. Ces différentes provinces sont le duché du Berry, le comté du Limousin, le Duché du Bourbonnais-Auvergne, le Comté du Poitou, ainsi que le comté du Languedoc.

I.2. De l'organisation temporelle

I.2.1
Reconnaissant l'autorité première des ducs et comtes des provinces sur lequelle la garde épiscopale est établie, les responsables de la garde avertiront les responsables des dites-provinces préalablement à toute action sur leur sol pour obtenir leur accord écrit.

I.2.2
La garde épiscopale de Bourges s'engage à fournir régulièrement aux provinces de l'archevêché une liste à jour contenant le nom des membres de la garde, ainsi que la liste de leurs actions.

I.2.3
La garde épiscopale, dans un soucis de stabilité, s'engage à ne pas aller à l'encontre des interêts du pouvoir temporel dont elle dépend.

I.2.4
En cas de litige ou exaction dans le cadre de ses missions, la garde épiscopale, collabore à toute enquête de la justice temporelle et se soumet à ses décisions.

I.3. Des membres de la garde

I.3.1. Du Vidame
La charge du Vidame est définie par le Droit-Canon relatif à cette fonction.
Le vidame de Bourges dirige la garde épiscopale de Bourges dans le respect du Droit-Canon, du présent traité, ainsi que des concordats en vigueur dans les provinces dépendantes de l'archevêché de Bourges.
Le vidame ne rend des comptes qu'à l'archevêque de Bourges.

I.3.3. Des capitaines
Sont nommés, en concertation avec le vidame, l'archevêque de Bourges, et les évêques des diocèses du Puy, de Limoges, et de Clermont, un capitaine pour chacun de ces diocèses.
Les lieutenants auront la responsabilité de la garde épiscopale dans le diocèse qui leur aura été assigné.

I.3.4. Lieutenants
Le vidame, après concertation avec les capitaines en charge du diocèse, nommera un lieutenant pour chaque ville appartenant au diocèse.

I.3.5. De la Garde
Seront nommés des soldats pour chacune des villes du diocèse.(5 max pour les capitales diocésaines et 2 max pour les villes)

I.3.6. De la hiérarchie
Le système hiérarchique s'appliquant au sein de la garde épiscopale est le suivant :

  • Vidame
  • Capitaine
  • Lieutenant
  • Soldat



II. Du rôle de la garde épiscopale

II.1. De la protection
La garde épiscopale de Bourges se donne pour mission de protéger les lieux de cultes, cathédrale, église, chapelles, et cimetières de l'Eglise d'Aristote et des fidéles lors de rassemblement religieux.
La garde est également chargé de la protection de tout membre du clergé, archevêque, évêque, curé, prêtre, théologien, diacre, de l'Eglise d'Aristote.

II.2. De l'escorte
La garde épiscopale de Bourges se charge d'escorter les dignitaires du clergé lors de leurs déplaçements inter et intra-provinces. Ainsi, des groupes dits "simples" seront constitués afin d'assurer cette mission.


III. De l'entrée dans la garde épiscopale
  • Être aristotélicien baptisé.
  • Ne pas être fiché comme membre d'une organisation hétérodoxe, secrète, ou criminelle.
  • Ne pas être fiché comme criminel.
  • Il est possible de faire partie d'un militaro-religieux (Le vidame veillera à ce que l'integrité de la garde soit respectée ainsi qu'à la non-prépondérence d'un ordre sur les autres.)
  • Résider dans la ville (minimun depuis 3 mois ou être de préference issu de cette ville) où il sera engagé.


Fait à la Chancellerie du Limousin,
Le 8 Février 1455.

Jacques Rochegarde, Comte du Limousin et de la Marche, Baron de Sornac.



Motarde d'Ascalon, Vidame de Bourges



nebisa a écrit:
Citation :
Traité relatif à la Garde Episcopale de Bordeaux

I. De l’organisation de la Garde Episcopale

I.1. De l'organisation spatiale
Est reconnue l'autorité de la Garde Episcopale dans les provinces appartenant à l'archevêché de Bordeaux. Ces différentes provinces sont le Comté du Poitou, le Comté du Limousin et de la Marche, le Comté du Perigord-Angoumois et le Duché de Guyenne.

I.2. De l'organisation temporelle

I.2.1
Reconnaissant l'autorité première des ducs et comtes des provinces sur lesquelles la Garde Episcopale est établie, les responsables de la garde avertiront les responsables des dites provinces préalablement à toute action sur leur sol pour obtenir leur accord écrit.

I.2.2
La Garde Episcopale de Bordeaux s'engage à fournir régulièrement aux provinces de l'archevêché une liste à jour contenant le nom des membres de la garde, ainsi que la liste de leurs actions.

I.2.3
La Garde Episcopale, dans un souci de stabilité, s'engage à ne pas aller à l'encontre des intérêts du pouvoir temporel dont elle dépend.

I.2.4
En cas de litige ou exaction dans le cadre de ses missions, la Garde Episcopale, collabore à toute enquête de la justice temporelle et se soumet à ses décisions.

I.3. Des membres de la garde

I.3.1. Du Vidame & Aspirant Vidame
La charge du Vidame est définie par le Droit-Canon relatif à cette fonction.
Le Vidame de Bordeaux dirige la Garde Episcopale de Bordeaux dans le respect du Droit-Canon, du présent traité, ainsi que des concordats en vigueur dans les provinces dépendantes de l'archevêché de Bordeaux.
Le Vidame ou l’Aspirant Vidame ne rend des comptes qu'à l'Archevêque de Bordeaux.

I.3.3. Des Capitaines
Sont nommés, en concertation avec le Vidame, l'Archevêque de Bordeaux, et les évêques des diocèses un Capitaine pour chacun de ces diocèses.
Les Capitaines auront la responsabilité de la Garde Episcopale dans le diocèse qui leur aura été assigné.

I.3.4. Lieutenants
Le Vidame, après concertation avec les Capitaines en charge du diocèse, l'Evêque du Diocèse ainsi que le Curé de la paroisse concernée, nommera les Lieutenants.

I.3.5. De la Garde
Seront nommés des Soldats pour chacune des villes du diocèse. (5 au maximum pour les capitales diocésaines et 2 au maximum pour les villes)

I.3.6. De la hiérarchie
Le système hiérarchique s'appliquant au sein de la Garde Episcopale est le suivant :

• Vidame ou Aspirant Vidame
• Capitaine
• Lieutenant
• Soldat

II. Du rôle de la Garde Episcopale

II.1. De la protection
La Garde Episcopale de Bordeaux se donne pour mission de protéger les lieux de cultes : Cathédrales, Eglises, Chapelles, et Cimetières de l'Eglise d'Aristote et des Fidèles lors de rassemblements religieux.
La Garde est également chargée de la protection de tout membre du clergé : Archevêque, Evêque, Curé, Prêtre, Théologien, Diacre de l'Eglise d'Aristote.

II.2. De l'escorte
La Garde Episcopale de Bordeaux se charge d'escorter les dignitaires du clergé lors de leurs déplacements inter et intra provinces.

III. De l'entrée dans la Garde Episcopale

• Être aristotélicien baptisé.
• Ne pas être fiché comme membre d'une organisation hétérodoxe, secrète, ou criminelle.
• Ne pas être fiché comme criminel.
• Il est possible de faire partie d'un ordre militaro religieux (Le Vidame ou l’Aspirant Vidame veillera à ce que l'intégrité de la garde soit respectée ainsi qu'à la non prépondérance d'un ordre sur les autres.)
• Résider dans la ville (minimum depuis 3 mois ou être de préférence issu de cette ville) où il sera engagé.

IV. De la continuité du traité

IV.1. Le présent traité peut être abrogé, totalement ou partiellement, ou encore modifié avec l'accord des 2 parties.

IV.2. Le présent Traité est soumis aux modifications du Droit Canon légiférant sur les Saintes Armées.

Signataires :

Pour le Comté :
Sa Grandeur Dragonet, Comte du Limousin et de la Marche


Pour l'Eglise :
Son Eminence Elmoron, Archevêque de Bordeaux
Monseigneur Pictavius, Vidame de Bordeaux


Témoin pour le Comté du Limousin et de la Marche :
Dame Nebisa de Malemort, Comtesse de Ségur, Chambellan du Limousin et de la Marche.



Témoin pour l'Eglise :
Benjamin Nathaniel, dit "Jhyn", Nonce apostolique en Limousin.


Fait à Bordeaux, le 27 jour de novembre 1455.
Revenir en haut Aller en bas
 
[Traités] Des gardes épiscopales
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Conversion de Power Fist pour gardes impériaux
» Haïti signe le Traité de la Caricom
» Registre des élévations archiépiscopales & épiscopales
» Socle Gardes de la Cour de la Fontaine
» Gardes serpents

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pavillon des émissaires :: Accueil et Informations :: Salle des traités :: Concordats religieux et Ordres-
Sauter vers: